27/09/2006

{ Je vous demande ... }

J’aime la lecture… Que me conseillez vous donc de lire ?....

 

Titre du livre :

Auteur :

Résumé :

 

05

 

 

19

 

12:30 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : livre |  Facebook |

22/09/2006

{ Atrocité de l'être humain }

Je suis au travail, et oui, si vous ne le saviez pas, je suis apprentie secrétaire à la Piscine Patinoire Aqualud des Feugrais à Cléon.

 

 

C'est un endroit que j'apprécie vraiment. Les gens sont chaleureux, surtout ma Maîtresse d'apprentissage que j'affectionne particulièrement.

Je découvre la vie dans les entreprise dans un cycle continu, je ne savais pas qu'il pouvait exister des gens aussi mauvais qu'un individu présent entre nos murs.

Je l'appellerai Poulette.

Nous avons l'habitude d'envoyer des courriers à tous les anciens abonnés, et parfois, ils nous reviennent pour cause d'un changement d'adresse ou erreur de nom. Ces courriers contiennent les nouvelles horraires et la plaquette de l'entreprise.

Une famille d'anciens abonnés est venue hier soir et a eut la surprise de savoir par Poulette qu'on les avait oubliés, alors que non, leur courrier à adresse inconnue était soigneusement dans le tas d'autres courriers du même type près d'elle.

 

 

Poulette envoya la troupe en colère au secrétariat, dans mes rangs.

Ma Maitresse les accueillis.

Après s'être faite crier dessus et qu'on lui expliqua avec impatience qu'ils feront tourner l'acte atroce qu'est de les oublier alors qu'ils viennent depuis 09 années, ma Maîtresse d'Apprentissage alla chercher les dits courriers.

Rien.

Après avoir fouillé dans une poubelle, elle trouva le tout déchiqueté, les plaquettes en morceaux, les enveloppes méconnaissables.

Ma préférée est en train, en ce moment, de se faire hurler dessus par le directeur par son manque de vigilance durant l'envoi des courriers.

Poulette est là, elle lit un Marc Levy dans l'accueil et sourit avec gourmandise.

 

Ecoeurant. Tout simplement.

 

11:33 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/09/2006

{=O_ô=} Hââân....

"Tu veux pas aller voir ailleurs si j'y suis?"

 

Petite phrase passe partout du célèbre "Tu fais chier." Je rêve de la dire. Vraiment !

 

Mais en cet après midi avant week-end plein de sourires et de café, plein de je ne sais quelle bonne humeur qui s'envole et nous enveloppe comme une douce poussière, j'ai été sur le net, afin de répondre au mail de l'Artsite du Blog-de-Chevet, mais aussi pour feuilleter quelques pages-web.

 

 

 

ET QUELLE NE FUT PAS MA STUPEUR QUE QUAND JE DECOUVRIT QUE...... 

 

 

 

 

J'ai été clonée...
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Je découvrit que la phrase ci dessus passe partout ne marchait pas pour moi, que des Mini-Nis étaient en vente dans la plupars des magasins, et même, qu'ils ont ôsé immiter ma coiffure honorable et très chic que je porte avec tant d'élégance !

 

Ôser, faire des prototypes de moi Grandeur nature ! Et quel manque de goût, de style, ce pyjama relevé sur les parties intîmes. Sans pudeur.

 

Je vais demander les ©Nismobyl. En avant les connards.

16:06 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

{ Le livre du moment. }

Acheté dans une libraire, dans la gare de Rouen.

 

Arthur Golden - Geisha.

 

 

 

 

Quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, Chiyo, une petite fille japonaise, est arrachée à sa famille pauvre pour aller travailler comme servante dans une maison de geishas.
En grandissant, elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vraie geisha. Elle triomphe des pièges que lui tend sa rivale, la fourbe Hatsumomo et devient, après des années de travail, la légendaire geisha Sayuri.


Très belle, épanouie dans son art, Sayuri fascine les hommes les plus puissants. Mais celle qui n'a plus le droit d'aimer reste hantée par l'amour qu'elle porte, en secret, au seul homme qu'elle ne peut atteindre...

Magnifique, vraiment. Je le conseille à tous les amoureux de la lecture... Des détails délicieux, et une Chiyo tellement envoûtant qu'on se prend à l'aimer...

Le désir d'un livre sans Fin perle dans nos têtes.

10:00 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : livre |  Facebook |

14/09/2006

{ Conscience : Sexuellement bucale ! }

Vous avez un sexe et votre partenaire aussi ? Tout pareil pour la bouche ? Ma foi vous êtes des cibles potentielles pour jouir en passant par un grand oral. Cela consiste simplement à plonger sur le sexe de votre partenaire la bouche la première… La condition de base, qui paraît évidente mais n'est pas forcément respectée... :

C'est l'hygiène !
Et oui, si tu es sale ou que tu entretiens mal ta pelouse ou ton gourdin magique, ton/ta partenaire va vite faire la gueule et lâcher l'affaire définitivement
. Une fois dégoûté(e), il y a peu de chances qu'il/elle y revienne de bon cœur. C'est comme un intox alimentaire aux fruits de mer : tu n'en remanges jamais le lendemain et des fois t'es dégoûté à vie !

Pourtant ce sont tes amis…
Parce que nos organes génitaux sont aussi ceux ou proche du lieu de l'excrétion urinaire (le pipi en français) et pas loin de la boîte à caca (l'anus en français), ils sont donc en première ligne de la répulsion ! Et comme on attrape pas les mouches avec du vinaigre, lave-toi avant même d'y penser ou d'y faire penser à ta/ton partenaire !!! Si y'a dégoût ou contrainte, un cunnilingus ou une fellation est forcément raté.

 

 


La pipe :

Si tu es une fille (mais un garçon aussi, ça peut t'intéresser…), il va donc falloir ouvrir la bouche et accueillir le membre de ton partenaire que tu vas (au choix) sucer, lécher, exciter avec ta langue, voire mordiller (très très gentiment)… Tu peux donc imaginer que tu as affaire à une sucette bien particulière (très sensible) et c'est à toi d'en faire ce que tu veux et à ton rythme (reste raisonnable). Il ne faut pas oublier une condition obligatoire pour que ça marche : qu'il y ait un va-et-vient pratiqué (de haut en bas et inversement, en général ta main est d'un bon secours) sur son sexe pour qu'il puisse faire monter le plaisir, voire plus… S'il y a bien une partie à privilégier, c'est le gland et le frein (la peau qui fait le lien entre le sexe et le gland). Un léger massage des testicules est généralement bien accepté comme accompagnement !
Selon l’appétit du moment, la question va se poser d’avaler ou pas la semence du garçon. C’est à chacune de décider, se retirer au moment ultime ne va pas empêcher le garçon de jouir, mais cela peut être un peu frustrant. Ce qui ne passe pas, c’est d’oublier de prévenir sa partenaire qui se retrouve alors devant le fait accompli.

 


Le cunni :
C'est une descente vers l'origine du monde… donc c'est forcément un grand moment ! Il va falloir que tu exerces ta langue et ta connaissance du sexe féminin (si tu es un garçon) afin de rendre ta partenaire heureuse (pour ne pas dire plus). Tu vas avoir le choix entre lécher le sexe entièrement de bas en haut (tu as aussi le droit de haut en bas), stimuler le clitoris (ce petit point si particulier) ou encore l'entrée du vagin (tu ne devrais pas la rater). Varie en utilisant ta langue puis ta bouche (lécher et sucer) et même parfois tes doigts, tout comme l'endroit stimulé afin de ne pas être trop répétitif… Le clitoris est bien connu pour être particulièrement sensible (on parle même d'orgasme spécifiquement clitoridien), donc ne l'oublie pas c'est ton meilleur ami !

 



Et le 69 ?
C’est tout simplement quand madame et monsieur sont tête bêche et se rendent la politesse, en même temps ou l’un après l’autre.


 

Seriez vous choqué ?

 


11:33 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sexe |  Facebook |

13/09/2006

{ Conscience et son piercing }

Je l'ai toujours dit, dans mon précedent blog.

J'ai une profonde passion pour l'Art du piercing.

 

Je me demande si d'autres individus éprouvent ce même pincement d'adrénaline, d'envie, de jalousie gourmande, que moi lorsqu'on croise une créature divinement bijoutée.

 

Sachez que depuis 1 semaine, je suis percée au téton. Le téton gauche, plus précisemment.

Les questions qu'on me pose souvent :

  1. Ca t'as fait mal ?                                 Et bien... Non, ça picote un peu quand l'aiguille pénetre la chair, et fait légerement mal quand on y glisse le bijou, mais en dehors de ça... C'est très surmontable ! J'ai bien plus souffert avec une tige de baleine de soutif enfoncée dans le sein.
  2. Combien t'as payé ?                            55 euros exactement. Mais avec un niveau d'hygiène réellement impeccable (sale de chirurgie, masque, gants, désinfectants nombreux, objets neufs sous plastique...)
  3. Ca risque pas de s'infecter ?               Je tiens à ce que cette mutilation face beau, et non à ce qu'il fasse une plaie, avant de devenir un pustule disgrâcieux et gras. J'en prend donc très soin, et à ce moment là, seulement, ça ne risque pas de s'infecter. la cicatrisation dure 3 mois.
  4. Tu me montres ?                                 Toutes les personnes auxquelles il fallait que je le montre l'ont vu, les autres, vous pouvez toujours vous en faire un pour voir comment ça fait !
  5. C'est quoi, le bijou dessus ?                 Un barbel tout simple, en argent.
  6. T'es sûre que ça t'as pas fait mal ? !    Mais oui ! ^^
  7. Et si tu allaites, ça fait quoi ?                Le piercing au téton n'empeche en rien l'allaitement, les rumeurs sur celà sont fausses.
  8. Tu l'as fait où ?                                      A la base je voulais aller chez Banana, dans le centre de Rouen. Cependant, celui-ci fermé, j'ai demandé à un clochard qui m'a gentillement demandé une pièce s'il savait où il y avait un perceur.  "Sous le sexe-shop, dans la rue juste a droite, là." et Padam, j'ai trouvé le meilleur perceur que j'ai jamais vu !
  9. Tes parents ont dit quoi ?                      Ils ne m'adressent plus la parole. Je suis détraquée, sado-masochiste et je peux me casser de la maison, ils ne regretterons rien ! Ils sont également déçus.
  10. Et maintenant, tu vas te faire quoi ?     J'arrête les piercing (pour l'instant) mais je songe beaucoup au tatouage. Je vais voir en fonction des goûts de mon amoureux.
 

 

 

 

14:15 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : piercings |  Facebook |

07/09/2006

{ Conscience, je pense a eux : Doudounet }

Maïe Doudounay !

Un m'sieur touw chouw, touw gentil, touw cool, un faut wesh wesh yeah !

 

Ici car il cherche mes sourires et que je cherche les siens, et parce qu'il m'a donné 10 po !

Je plaisante, rho ! Je ne suis pas cupide ^^ .

 

 

 

 

 

16:47 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |