14/09/2006

{ Conscience : Sexuellement bucale ! }

Vous avez un sexe et votre partenaire aussi ? Tout pareil pour la bouche ? Ma foi vous êtes des cibles potentielles pour jouir en passant par un grand oral. Cela consiste simplement à plonger sur le sexe de votre partenaire la bouche la première… La condition de base, qui paraît évidente mais n'est pas forcément respectée... :

C'est l'hygiène !
Et oui, si tu es sale ou que tu entretiens mal ta pelouse ou ton gourdin magique, ton/ta partenaire va vite faire la gueule et lâcher l'affaire définitivement
. Une fois dégoûté(e), il y a peu de chances qu'il/elle y revienne de bon cœur. C'est comme un intox alimentaire aux fruits de mer : tu n'en remanges jamais le lendemain et des fois t'es dégoûté à vie !

Pourtant ce sont tes amis…
Parce que nos organes génitaux sont aussi ceux ou proche du lieu de l'excrétion urinaire (le pipi en français) et pas loin de la boîte à caca (l'anus en français), ils sont donc en première ligne de la répulsion ! Et comme on attrape pas les mouches avec du vinaigre, lave-toi avant même d'y penser ou d'y faire penser à ta/ton partenaire !!! Si y'a dégoût ou contrainte, un cunnilingus ou une fellation est forcément raté.

 

 


La pipe :

Si tu es une fille (mais un garçon aussi, ça peut t'intéresser…), il va donc falloir ouvrir la bouche et accueillir le membre de ton partenaire que tu vas (au choix) sucer, lécher, exciter avec ta langue, voire mordiller (très très gentiment)… Tu peux donc imaginer que tu as affaire à une sucette bien particulière (très sensible) et c'est à toi d'en faire ce que tu veux et à ton rythme (reste raisonnable). Il ne faut pas oublier une condition obligatoire pour que ça marche : qu'il y ait un va-et-vient pratiqué (de haut en bas et inversement, en général ta main est d'un bon secours) sur son sexe pour qu'il puisse faire monter le plaisir, voire plus… S'il y a bien une partie à privilégier, c'est le gland et le frein (la peau qui fait le lien entre le sexe et le gland). Un léger massage des testicules est généralement bien accepté comme accompagnement !
Selon l’appétit du moment, la question va se poser d’avaler ou pas la semence du garçon. C’est à chacune de décider, se retirer au moment ultime ne va pas empêcher le garçon de jouir, mais cela peut être un peu frustrant. Ce qui ne passe pas, c’est d’oublier de prévenir sa partenaire qui se retrouve alors devant le fait accompli.

 


Le cunni :
C'est une descente vers l'origine du monde… donc c'est forcément un grand moment ! Il va falloir que tu exerces ta langue et ta connaissance du sexe féminin (si tu es un garçon) afin de rendre ta partenaire heureuse (pour ne pas dire plus). Tu vas avoir le choix entre lécher le sexe entièrement de bas en haut (tu as aussi le droit de haut en bas), stimuler le clitoris (ce petit point si particulier) ou encore l'entrée du vagin (tu ne devrais pas la rater). Varie en utilisant ta langue puis ta bouche (lécher et sucer) et même parfois tes doigts, tout comme l'endroit stimulé afin de ne pas être trop répétitif… Le clitoris est bien connu pour être particulièrement sensible (on parle même d'orgasme spécifiquement clitoridien), donc ne l'oublie pas c'est ton meilleur ami !

 



Et le 69 ?
C’est tout simplement quand madame et monsieur sont tête bêche et se rendent la politesse, en même temps ou l’un après l’autre.


 

Seriez vous choqué ?

 


11:33 Écrit par [ 'Nis ] | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sexe |  Facebook |